Deux bières blanches à l'unisson





Deux bières blanches à l'unisson

deux pressions pas pressées

gorgées douces pour communier ensemble

à nos vingt ans retrouvés, à la vie célébrée,

à l'amour renoué, au bonheur intense

de nous sentir vivants, comme avant, exactement.

Deux bières blanches pour accrocher nos yeux

à la lumière dorée, à la mousse soyeuse

aux reflets de nos joies dans des verres sans fond

pour un bonheur sans fin, toi, moi, nous,

une ronde parfaite comme le cercle dans lequel 

tu vas plonger tes lèvres pour étancher ta soif.

Et puis les frites à l'estragon du mexicain du quartier latin

auront la saveur inexplicable d'une fève de cacao criollo,

offerte en hommage aux dieux, si cléments ce soir.

Gaudi veille derrière les mosaïques 

et nous sommes le monde entier !





Pascale Landriq

Commentaires

Articles les plus consultés