Rêve d'éveil





La terre, doucement s’éveille
d’un long sommeil de jais.
Sur sa peau frissonnante, dardent 
minuscules poils d’herbe drue,
brins d’herbe folle
bercés par le souffle ténu 
d’une brise légère.

Elle se pare de ses robes de vert 
pour le sacre du printemps :
aigue-marine, céladon, 
absinthe, menthe à l’eau,
lichen, mousse, olive,
impérial ou kaki
tilleul, viride et véronaise.

Sa mante, ça et là, 
s’orne de gemmes hardies :
rubis, fraise, vermeil,
alzarine, garance, 
framboise et nacarat
empourprent l’horizon, 
emmêlant leurs sangs frais
pour mâtiner gazons 
de cette floraison.

P.L.

Commentaires

Articles les plus consultés