Avalé, le temps !



Passer le sable d'une main à l'autre
pour passer le temps. 
Le sentir couler sur les phalanges
et filer, tiède, dans les creux 
comme une caresse
du temps qui passe.

Dérober à l'instant le dernier grain,
retenu par des doigts
 Portés à la bouche
Comme avant.

Comme enfant,
crisse sous la dent,
le goût de terre.

Avalé, le temps !



P.L


Commentaires

Articles les plus consultés