Liliane Wouters

Liliane Wouters

" Une boxeuse flamande qui combat en français avec des gants de lumière. " (Guy Goffette) 


" Le prestigieux Prix Apollinaire a été remis à Liliane Wouters dans les salons de l'Hôtel Bel Ami à Paris le 13 octobre 2015....
Liliane Wouters, la lauréate
 Flamande par ses ancêtres, française par sa langue, Liliane Wouters est une battante nordique qui a de la verve, le goût du beau et de la vérité. Pour le dire autrement, c'est une boxeuse flamande qui combat en français avec des gants de lumière. » (Guy Goffette) Née en 1930, elle est l'auteur de dix recueils de poèmes, dont La Marche forcée (Prix Émile Polak 1956 de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique), Le Gel (Prix Louise Labé 1966), L'Aloès (1983) et Le Billet de Pascal (2000). Son recueil le plus récent, Derniers feux sur terre, a paru en 2015 au Taillis Pré, en Belgique. En parallèle, elle a écrit pour le théâtre, a beaucoup traduit du néerlandais en français et a réalisé plusieurs anthologies consacrées à la poésie francophone belge. Liliane Wouters est membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, ainsi que membre honoraire de l'Académie royale et langue et de littérature néerlandaises."



J’étais plus pauvre que la nuit,
plus taciturne qu’un monarque à la fenêtre,
plus solitaire qu’un stylite.
Je n’avais plus au creux des mains
que la poussière de ma vie.
Tu es venue, les pierres ont crié,
les ruines ont levé la tête,
la braise dans mon sang s’est rallumée,
la vie a repris cours,
l’ombre a donné naissance.
Tous les chemins conduisent jusqu’à toi.
***
L’aloès (1983)


Articles les plus consultés