La troisième meilleure idée



Image du film "Il postino," de Michael Radford


Une maison de pêcheurs,
un à pic sur la mer,
posé sur l' île douce,
en méditerranée.

Une terrasse, la treille,
et partout alentour
le parfum des citrons,
qu'on sent comme on respire.

Les jours qui s'écoulent
à la lumière des heures,
et doucement s' égrènent,
comme grenade mûre.

La vie comme on la tisse,
dans la langueur du soir,
lumière qui décline,
peu à peu, page à page.

Le goût suave du vin
bu comme le paysage,
à la bouche l'un de l'autre,
avec les mots des yeux.

Au son d'un vieux tango,
des amants qui soupirent
écrivent à deux mains
le livre de leur vie.



Pascale Landriq

Articles les plus consultés