Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Larmes d'été

Douces perles de cristal,  sur les joues forment un menu sillon salé, tiède énurésie diurne, coule doucement, délice rafraichissant comme pluie en été.
Pas de ces violents orages de mousson que les nerfs ont lâchés, en trombe, par saccade spasmodique en hoquets symphoniques.
Non, un collier fragile, léger, pudique un voile de larmes de fond tirées de l’âme, juste de quoi réhydrater  un coeur aride, à force de retenue.
Gouttes salées, amères et douces trépas maladroit d’une illusion perdue larmes à gauche, larmes à droite, larmes au point.



Pascale Landriq

Derniers articles

Cette obscure clarté qui tombe des étoiles

Frugalité

Petite misère

Re-connaître

Le sentier des dieux

Deux bières blanches à l'unisson

Douceur

Emoti-côn.e.s épicènes et paresse intellectuelle

Sacrifiée sur l'étal

Solitude du dimanche

Ecrire comme on respire